Immatériel

On entend par patrimoine culturel immatériel l’ensemble des pratiques, expressions ou représentations qu’une communauté humaine reconnait comme faisant partie de son patrimoine dans la mesure où celles-ci procurent à ce groupe humain un sentiment de continuité et d’identité. Ces pratiques concernent principalement, mais de manière non exclusive, les traditions orales, musicales ou chorégraphiques, les langues en tant que supports de ces traditions, les jeux et sports traditionnels, les manifestations festives, les savoir-faire artisanaux, les savoirs et savoir-faire liés à la connaissance de la nature ou de l’univers.

L’implication des personnes ou groupes porteurs d’un patrimoine culturel immatériel est la condition première de la sauvegarde de ce patrimoine.

« Chaque État-partie doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel présent sur son territoire.  » Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel UNESCO 2003.

Pourquoi ne pas appliquer cette démarche à une échelle plus modeste, celle d’un village ?

Des recherches sont en cours autour de ce patrimoine immatériel des métiers disparus :

  • Les Pêcheries
  • Le Bouilleur de cru
  • L’agriculture autrefois
  • Les relais de halage
  • Les vendanges.

Et autres pratiques telles que :