Le Franc-Lyonnais

Le Petit Franc-Lyonnais.

Treize villages de la rive gauche de la Saône connurent une destinée commune entre 1264 et 1789 : le Franc-Lyonnais. La partie septentrionale de ce territoire formait le petit Franc-Lyonnais.

«… le Franc-Lyonnais, à la fin du XVe siècle, s’était soustrait à la protection des princes de Savoie pour se placer sous l’égide plus sûre des rois de France ». Par contre les conditions de la réunion sont bien connues car elles ont perduré jusqu’à la Révolution de 1789 ! Ce sont celles d’une sorte de protectorat : les Francs-Lyonnais étaient affranchis de toute espèce d’imposition directe ou indirecte (aide, gabelle, taille par exemple) en retour de cette franchise, ils devaient payer au trésor royal une contribution de 3 000 livres tous les 8 ans (appelé le don gratuit)

Extrait de l’Histoire abrégée du Franc-Lyonnais et de la principauté de Dombes et de la principauté de Dombes par © Jean-Jacques TIJET

Saint-Bernard faisait partie du Petit Franc-Lyonnais.

Une borne encore située vers 1985 route de Saint-Bernard à Saint Didier de Formans marquait le territoire du Petit Franc-Lyonnais.

Histoire du Franc-Lyonnais par Alain Caraco